Silent Hill Revelation : welcome back dans le brouillard guys !

Silent Hill Revelation : welcome back dans le brouillard guys !

Silent Hill Revelation, une ambiance malsaine, des trash mobs créatures immondes,  des scènes bien glauques. Re-bienvenue dans cette bonne vieille ville de Silent Hill. Toute entrée étant généralement à sens unique…

Silent Hill Revelation

Silent Hill Revelation : l’appel du démon

Des années plus tard, voilà que réapparaît une nouvelle adaptation de la licence de survival-horror sur grand écran. J’avais apprécié le premier opus et je peux vous dire que cette version ne m’a pas déplu, bien au contraire, même si le film manque un peu de profondeur.

Fuyant les sbires à la solde de l’Ordre du Valtiel depuis de nombreuses années, Heather ainsi que son père sont ainsi obligés de déménager très régulièrement.  C’est bien beau tout ça mais cela ne fonctionne qu’un temps. Eh oui, un beau jour, les démons vous rattrapent et c’est ainsi que l’adolescente va chercher à retrouver son pauvre père kidnappé et trainé jusqu’à Silent Hill. Elle y découvrira ainsi qui elle est vraiment et pourquoi sa vie n’a été rythmé que par d’innombrables fuites et des cauchemars tous plus horribles les uns que les autres.

Un film avec une vraie ambiance

Silent Hill Revelation n’est pas vraiment une suite bien qu’on y retrouve quelques personnages et la musique lancinante qui colle très bien à l’ambiance. Pour rappel, Rose et Sharon avait été piégé à Silent Hill lors du premier volet et la mère de la petite fille avait réussi à la faire sortir de la ville maudite. N’ayant plus aucun souvenir de cette terrible expérience, il avait été facile pour Harry de mentir à sa fille en l’appelant Heather et en lui faisant croire que sa mère était morte dans un accident de voiture. C’est ainsi à dix huit ans que Sharon va devoir livrer une bataille contre les forces maléfiques et tenter de retrouver son père.

Alors OK, il y a quelques petites incohérences : on se demandera toujours comment une gringalette peut se balader dans une ville infestée de colosses démoniaques sans y laisser trop de plumes mais le principal c’est que les scènes de survival horror s’enchainent pour notre plus grand plaisir. J’ai particulièrement apprécié les plans avec les infirmières mais aussi lors de la fête d’anniversaire dans le grand centre commercial (glauque à souhait : quoi ? Ca est revenu ?).

Au final, j’aurais bien aimé que le film dure plus longtemps car il met un peu trop longtemps à démarrer. On a tout de même l’essentiel à savoir la bonne vieille saleté de « Pyramid head » qui tranche tout ce qui est sur son passage, des courses poursuites, une ambiance bien sombre qui peut quelques fois mettre mal à l’aise. Non décidément, tout est là, on en a pour notre argent.

Inutile de parler de la 3D qui, comme d’habitude, n’apporte rien à l’expérience.

Pas de mauvaise surprise donc, un bon film popcorn à déguster sans modération ! Allez-y les yeux fermés.

Silent Hill Revelation : la bande annonce

https://www.youtube.com/watch?v=KMWrZmD0AN4

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

1 comment

  1. Pingback: [Avis] Sinister (film) | Seyth : du Japon, du jeu vidéo mais surtout du fun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *