Bargaming #11 : une bonne teuf d’anniversaire

Bargaming #11 : une bonne teuf d’anniversaire

Voilà déjà trois ans qu’une bande de passionnés survitaminés sévit dans tout Paris en organisant des Bargaming, des soirées où tout un chacun peut venir tâter du paddle en sirotant un petit cocktail sous les palmiers. Pour ses trois ans, l’équipe du Bargaming avait décidé d’investir le Gibus, un club mythique des 70-80’s. Allez, on descend les marches, on pose ses affaires au vestiaire et c’est parti pour le fun…

\\ Pour une première, j’en suis resté scotché sur la boule à facette

L’équipe du Bargaming avait vu grand et c’est tant mieux puisque l’évènement se déroulait au Gibus. Avec une capacité disponible d’environ 700 personnes, plus de 330 personnes ont participé à l’événement (et oui les ami(e)s, il faut quand même garder de la place pour les bornes et les consoles). Comme à l’accoutumée, tous les tickets avaient trouvés preneur ! Sold-out le bazar !

Arrivé avec du retard, à presque 21 heures, j’avais déjà loupé une bonne partie de la soirée mais pas question de jouer petit bras, pour mon premier Bargaming il y avait bien trop de choses à faire.

Sur le papier on comprend mieux pourquoi le Bargaming est toujours 100% full, le concept est en effet des plus chatoyant puisqu’on a plusieurs options : (1) taper la discute avec les potes accoudés au bar, (2) se faire plaise sur une multitude de jeux, rétro ou plus contemporains, (3) tenter de gagner des cadox en jouant à des quizz. Mais bon en général on mixe les 3 options entre elles, c’est quand même ça le Bargaming. En un mot : « marvel-lous » !

Si avec ça, certains ne sont pas contents, ils méritent qu’on leur encastre la tête dans la disco ball et gaffe elle est maousse la bougresse !

\\ Gros fiiiiiiire niveau ambiance

Un bon concept sans personne pour assurer le show, avouez que ce serait un peu couillon, un peu comme un bon burger sans coca ou un Koh Lanta sans Gégé.

Rassurez-vous, du zébulon luchador (masqué ou pas) pour assurer derrière le micro, il y en a : entre un elchikito et ses multiples funky quizz avec ses « règles de bastardo », Pras qui courait dans tous les sens et les autres membres de l’asso présents au bar (eh, pour la bonne cause hein! ^^) ou sur les différents stands, c’est une affaire qui roule !

Il y avait aussi John qui parcourait la salle afin de nous faire quelques tours de magie, assez bluffants. On a eu droit à du bon vieux close-up des families et le type est archi doué, je n’ai absolument rien vu. Un digne héritier de Garcimore ? :] « Tou me vois et hop tou me voit plou » [Retrouvez une de ses prestations au côté de Marcus sur scène à la fin de la vidéo à venir en bas de l’article].

Quant à la promise du plombier, plutôt heureuse d’avoir été sauvée des dizaines de fois, on a aussi eu droit à un strip de la princesse Peach, bon… voilà, c’était le petit plus Periglioni offert par la maison. Délicate attention dans ce monde de brutes.

 

\\ De la console tradi’ à la bonne bornasse slim-fit PmC : pour tous les goûts my friends !

L’attraction phare en terme vidéo-ludique aura surement été le tournoi Street Fighter x Tekken. Perso je n’ai jamais vraiment accroché sur ce jeu étant plus fan du Marvel mais bon, les goûts et les couleurs hein… Bref, 3615 mylife passé (et vous avez raison de vous en foutre les jeunes), le tournoi a remporté un franc succès et il y avait foule. Il y avait également un « pro-gamer » qui s’est livré à une petite démo contre le gagnant du concours et qui a plié le match en 10 secondes il me semble.

Pimp my cab (qui changera bientôt de nom pour des problèmes de droits) avait répondu présent une nouvelle fois et différentes bornes trônaient de ci de là pour le plus grand plaisir des joueurs. Franchement, qu’est ce qu’elles claquent ces bornes !! Elles pètent le feu, du vrai beau boulot de passionnés.

On a eu droit à Trials Evolution aussi qui fait le buzz depuis quelques temps et qui a su attirer pas mal de monde.

Mention spéciale aussi à Lumines : déjà en face à face devant l’écran ça devient vite délicat mais y jouer en regardant l’écran dans un miroir, c’est tricky !

À part ça évidemment, tout un tas de bons consoles étaient éparpillées un peu partout dans le club, il y avait de quoi faire.

 

\\ Une soirée en pleine forme

J’ai passé un super moment et je remercie toute l’équipe du Bargaming pour l’organisation. Un bon sans faute et un événement qui donne une patate de ouf pour le reste de la semaine.

Seuls petits regrets, que la soirée ne dure pas un petit peu plus (mais pour un lundi cela n’aurait pas été très raisonnable car le réveil fut plus douloureux que d’habitude ^^) et le fait de ne pas avoir parlé avec les organisateurs de la soirée mais ce n’est que partie remise, la prochaine fois :]

Le Bargaming au Gibus, ça a dépoté sévère !

Gros gros fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire les mecs !

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *