Critique X Men Apocalypse : la jeunesse pour sauver le Monde

Critique X Men Apocalypse : la jeunesse pour sauver le Monde

Les X-Men en mode pharaons, ça le fait non ? En Sabah Nur est de retour ! Ca va chauffer sévère.

Les X-Men se suivent mais ne se ressemblent pas. Dans cet opus, place au changement avec l’arrivée de la génération de X-Men encadrée par Mystique / Raven et Hank / La bête. Il va falloir que ces jeunots envoient du lourd pour s’imposer.

D’entrée de jeu, on est plongé dans le fantastique et la féerie : retour quelques siècles en arrière dans l’Egypte antique avec la célébration d’un transfert de pouvoirs entre un mutant et un dieu à la mine verdâtre. Les décors sont vraiment beaux, on s’y croirait. Bref, on est directement pris dans l’histoire dès la première seconde du film et ça c’est bien sympa contrairement à d’autres Marvel où cela met du temps à démarrer.

Un Dieu doté de multiples super pouvoirs

Alors l’histoire parlons-en rapidement. Durant des siècles et des siècles, un Dieu du nom d’Apocalypse régna sur Terre et plus le temps passait, plus il devenait puissant car il pouvait accumuler les super-pouvoirs de n’importe quel mutant par le biais de séances de transfert. Cependant, des rebelles égyptiens avait décidé de mettre un terme au règne d’Apocalypse en sabotant une séance de transfert, forçant ce Dieu tout puissant à rester dans un état léthargique, en sommeil pendant quelques milliers d’années. À son réveil, assoiffé de puissance et de vengeance et après s’être constitué une petite équipe de disciples, Apocalypse devra croiser le chemin des X-Men

Les jeunes sur le devant de la scène

Qu’on aime ou qu’on aime pas le professeur Xavier, Wolverine, Magnéto, Raven ou Hank la bête pour ne citer qu’eux, c’est toujours sympa de voir débarquer de nouveaux mutants dotés de super-pouvoirs plus fous les uns que les autres.

Dans cet opus, on est servi avec différents personnages mis sur le devant de la scène : Jean Grey et ses pouvoirs de télépathie et télékinésie, Diablo et sa faculté de télé transporté tout ce qu’il touche, Cyclope qui peut réduire en cendre n’importe quoi avec ses yeux ou bien encore Quicksilver, on se régale ! C’est du pur bonheur !

Tous plus attachants les uns que les autres, mon préféré reste sans nul doute Petro Maximoff aka Quicksilver, le type qui défie les lois de l’espace-temps. On peut dire qu’il est cool, il est toujours mis en valeur dans des scènes à couper le souffle tournées au ralenti, c’est toujours aussi joussif de voir ce personnage comique réaliser de petites merveilles sans se prendre la tête et en nous faisant marrer. Sa scène dans X-Men Apocalypse est juste énorme !

X Men Apocalypse : un peu de tout dans ce Marvel

Scénario qui tient la route, effets spéciaux de fous comme les studios savent le faire, des scènes comiques, un badass bien chaud, on ne voit pas les 2h30 de film passées. Pari réussi pour Marvel qui lance ses franchises et leurs suites les unes après les autres. 

Moins mou que Captain America : Civil War, différent d’un Batman vs. Superman, X-Men : Apocalypse est le film de super héro à voir en ce moment. Foncez-y les yeux fermés !

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *