D.6 : le Fuji Q Highland et son Eejanaika – Japon 2011

D.6 : le Fuji Q Highland et son Eejanaika – Japon 2011

Lever en pleine forme ce matin, je sais que je vais retrouver le Fuji Q Highland et l’Eejanaika ! ! Rendez-vous à 6h30 à la gare d’Otsuka avec mes compagnons de route pour un départ en bus une demie heure plus tard de la gare de Shinjuku.

De Tokyo au Fuji Q Highland

Une heure quarante cinq seront nécessaire pour nous rendre au parc d’attractions. En 72 heures, nous en avons fait des allers retours Tokyo-Kawaguchiko 🙂

Soulagement, le temps est de la partie au pied du mont Fuji. Une queue d’environ deux heures s’est formée devant les guichets… Heureusement, j’ai eu la bonne idée de demander à une personne si nous devions faire la queue également pour obtenir notre passe pour la journée. Nous avions pris le Q-Pack à Shinjuku, incluant l’aller-retour de Tokyo au Fuji Q Highland ainsi qu’un billet d’entrée. Nous sommes donc passés par une des entrées au parc, sur le côté, direction l’Eejanaika pour des sensations fortes assurées ! C’est toujours avec autant de plaisir que nous montons de dos le long de la rampe jusqu’à 76 mètres puis vient le moment où les fauteuils se retournent pour une chute libre à 90°, é-no-rme !

La suite, que du lourd : le Dodonpa, l’essai du nouveau Takabisha puis le Fujiyama. Petite photo du Takabisha, la nouvelle attraction du parc, avec en arrière plan le Fuji-san :

La pluie s’est installée vers 16h30, nous nous sommes rendus à l’hôpital de l’horreur. Résultat des courses : fermé ! 3h10 de file d’attente… Bon… On change son fusil d’épaule et direction une attraction qui ressemble fortement à un bateau pirate mais en beaucoup mieux.

Il était temps ensuite de nous rendre dans un bâtiment dédié entièrement à l’univers d’Evangelion (c’est le paradis je vous dis le Japon!), quelques clichés :

La pluie ne cessant pas, un petit tour de roue nous aura permis de patienter jusqu’à notre bus de retour sur Tokyo.

A peine sur Tokyo et après un bon ramen et des gyoza, il était temps de rejoindre Omotesando pour une soirée qui fleurait bon la nuit tokyoïte. Demain, concert des LAZYgunsBRISKY si je trouve l’adresse de leur concert ce qui n’est pas gagné.

Retrouvez beaucoup plus de détails sur ce parc fantastique dans mon article dédié au Fuji Q Highland de mon voyage au Japon en 2010.

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

5 comments

  1. fanny

    Arf.. ce remix de bateau pirate…quelle horreur !! Je pourrais jamais faire ça…dire que le classique bateau pirate me retourne deja l’estomac !!
    Moi je voulais voir l’hôpital de l’horreur !!! =D


    1. Post author
      Seyth

      Salut Fanny,
      Je pense que tu devrais voir l’hôpital de l’horreur avant la fin de mon voyage 🙂
      L’attraction que j’ai prise en vidéo est un peu moins impressionnante lorsque tu es dedans bien que tu sois projeté quelques dizaines de mètres en hauteur.
      A bientôt !

  2. yannick

    Au contraire, le remix du bateau pirate a l’air trop flippant!!!!! T’es projeté tout en tournant, ca c’est de la bombe!!!
    Rien que le parc en lui même a l’air de déchirer!! Sur Paris tu te tapes Disney ou Asterix, au Japon ils ont le Fuji Q… On est vraiment en retard mdrr

  3. Pingback: D.26 Hôpital de l’horreur 1 – Moi 0

  4. Pingback: D. 24 : le Fuji Q Highland et ses attractions folles - Japon 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *