D.23 Retour dans la jungle urbaine – Japon 2011

D.23 Retour dans la jungle urbaine – Japon 2011

Après une semaine de farniente, il était grand temps (ou pas en fait) de revenir dans la tentaculaire Tokyo pour encore une petite dizaine de jours…

Il est clair que nous avions planifié nos trois premières semaines cependant, pour nos derniers jours au Japon, la page de notre planning était quasiment blanche. Réveil tardif donc du côté d’Otsuka en ce lundi matin. Cyril devait acheter quelques peluches kawai (pas pour lui je vous rassure). Kawai et peluches riment forcément avec Hello Kitty. Nous avons donc pris la Yamanote direction Harajuku et son Kiddyland !

Plutôt que de partir à droite sur Omotesando, je souhaitais faire découvrir à Cyril la fameuse Takeshita street, ses magasins hauts en couleurs, ses passant(e)s au looks hyper-décalés. Nous avons donc fait un très léger détour pour se mêler à la foule dense dans Takeshita street pour repiquer ensuite sur la fameuse avenue où de nombreuses marques de luxe se côtoient. L’espace d’un instant, on se croirait en plein Paris…

Le Kiddyland n’a pas été trop dur à trouver puisque j’y avais déjà été l’année dernière avec ma colocataire Sandrine. Toujours plus de fun, de goodies, de couleurs, de marques et de produits dans ce temple de la haute consommation. Voir réunis autant de jouets et de peluches en un seul et même endroit, on est obligé de retomber en enfance !!

Une fois nos méfaits accomplis et avec quelques petits souvenirs en main, il était temps pour Cyril de rejoindre une amie japonaise pour le reste de la journée. Quant à moi, j’en ai profité pour flaner du côté de Shinjuku avant de rentrer à Otsuka afin de mettre à jour le blog qui en l’alimentant des articles sur Miyakojima.

L’après-midi passa extrêmement vite et je me suis rendu à mon second repas franco-japonais du séjour. Assez déçu, il faut bien l’avouer, puisque nous sommes arrivés trois quart d’heure en retard dans le restaurant (puisque certains français n’était pas à l’heure au rendez-vous) et que nous en sommes partis un peu précipitamment alors que j’avais devant moi un pichet rempli de nectar d’umeshu. En voulant le terminer avec mes voisins de table (salutations à Yoann d’ailleurs), j’ai bien ressenti les effets de ce breuvage, il était donc vain d’essayer de vider le fond du pichet…

La soirée se termina au Speak Easy, le bar international d’Otsuka où j’ai retrouvé Cyril et les quelques téméraires français qui étaient présents au repas. Nous avons donc pu faire connaissance avec Tony, un Australien quelque peu étonnant (!!) et l’ami Cyril a enfin pu goûter au Spirytus.

Une journée sous le signe de la relaxation donc mais demain il faudra changer de braquet au sens propre et au sens figuré puisque nous avons rendez-vous avec l’excellent David Michaud du blog lejapon.fr pour un Tokyo / Yokohama safari, et en vélo s’il vous plait ! En mamachari ? Nonnnnnnnnnnn !!

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *