D. 19 : Nakano sous la grisaille – Japon 2010

D. 19 : Nakano sous la grisaille – Japon 2010

Bingo ! Ces derniers jours pluvieux, j’ai l’impression de passer ma vie dans les magasins destinés aux otakus (ou otak’ pour les intimes), ce n’est pas qu’une impression. Je me dis que le temps y est pour quelque chose et que la semaine prochaine le programme que je me suis concocté sera bien plus varié donc zéro culpabilité 😀

Toujours pareil, point de rendez vous à Shinagawa à 11h00, j’ai proposé à Sandrine ma colocataire de se joindre à nous pour la visite du mandarake puisqu’elle est à la recherche d’une figurine de Bleach. On rejoint donc Jamel, Yannick, François et Anne-Laure pour explorer les quelques étages de ce centre commercial géant de Nakano Broadway, que je vous ai déjà présenté dans un précédent billet.

Au programme, faire du lèche vitrine, c’est ici que j’ai vu des objets assez rares. A Akiba on trouve toutes les nouveautés et quelques pièces de collectionneurs mais celui qui cherche la perle rare se doit de faire un tour du côté de Nakano. 🙂

En déambulant, à la fin de notre visite, je tombe sur une vitrine fort sympathique, le propriétaire du magasin est un fin connaisseur et il a pas mal de premières éditions de figurines de One Piece. Mon choix se porte pour le moment sur une figurine plus récente, celle de Franky en version Strong Edition pour les connaisseurs, elle est juste sublime. Et un petit colis à envoyer ! Un ! 😀 J’en profiterai pour y mettre mes autres acquisitions. Avec des rendez-vous à 11h00, le temps passe vite et il est déjà près de 14h00 lorsque nous nous décidons pour un petit curry shop proche de la galerie commerciale. Très bon…

A la fin du repas, Anne-Laure et Sandrine décident de nous quitter pour aller du côté d’Akiba. Nous nous rendons compte qu’il y a également des choses à voir au troisième étage et retournons donc voir tout cela de plus près. Nous serons un peu déçu en nous apercevant que cet étage est surtout dédié aux objets anciens mais un collectionneur trouverait son bonheur dans chaque magasin à mon avis tellement les objets proposés ont l’air uniques. Néanmoins, on tombe sur un américain affalé devant une borne de Street Fighter IV. Il a l’air de maîtriser son sujet avec Gouki, sa technique, bien que basique (à base de sauts + boules de feu vers le bas en diagonale + attaque frontale), est presque imparable. Yannick décide de le défier avec son personnage préféré tout « cheaté » j’ai nommé Sagat. Pas ridicule du tout, le pauvre Yannick s’est pris de belles roustes en chaine… surtout lorsque l’américain décidait de passer à la vitesse supérieure. 😀

Après cette pause vidéoludique, je suis parti déposer mon beau Franky dans ma chambre et surtout trouver un carton assez grand pour y mettre la boite entière puisque je désirais garder la boite. J’ai trouvé mon bonheur chez un marchand de légumes très gentil qui a pris le temps de me trouver le carton à la bonne taille. 🙂

Pour Jamel et Yannick, dernière soirée sur Tokyo, il reprendront demain l’avion pour Paris, je perds ainsi de précieux compagnons de route, nous en avons fait des escapades ensemble ces deux dernières semaines. Mais étant venus une semaine avant moi dans cette belle ville, c’est la règle du jeu. Pour cette dernière soirée, direction Shibuya pour un repas au Burger King où nous plaisanterons une bonne heure sur les anecdotes qui nous aurons marquées durant cette grosse quinzaine puis direction une salle d’arcade que nous connaissons bien pour y réaliser quelques vidéos de joueurs acharnés mais également tâter un peu du joystick sur Tekken 6 et Street Fighter IV. Impossible cependant de s’entraîner correctement (jouer à la PS3 sur une manette c’est bien mais sur une borne avec joystick cela demande un peu d’entraînement), dès que l’on fait un combat contre l’ordinateur, un japonais se met sur la borne en face de vous et un beau message « Here is a new challenger » apparait sur votre écran. A Shibuya ou Akiba, les joueurs sont surentrainés et il est quasiment impossible de gagner un match même si il m’est arrivé de prendre un round à l’adversaire. Encore une fois nous en avons fait l’amère expérience… 😥

Bon retour à Yannick et Jamel que je reverrai une fois sur Paris bien entendu !

Je poursuivrai l’aventure tokyoïte en partie seul la semaine prochaine avec les parcs d’attractions et quelques lieux que je n’ai pas visités. Mickey tiens toi prêt j’arrive te tirer les oreilles !

A bientôt ! 😉

 

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

4 comments


  1. Post author
    Seyth

    C’est à Takadanobaba, sur la Yamanote.Tu peux y voir Astro boy sur le mur et tous les personnages créés par Ozamu Tezuka (le créateur d’Astro le petit robot) d’ailleurs. La musique de la Yamanote c’est d’ailleurs le générique d’Astro boy. Ozamu Tezuka est né à Takadanobaba. 🙂

  2. Les Bresses

    BONNE CONTINUATION, en espérant que le beau temps revienne sur Tokyo pour que ton séjour se passe le mieux possible.Surtout pas de folies sur les manèges japonais délirants et je pense « flipant ».Gros bisous de Mam’s et Pap’s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *