Les films d’horreur qui déboulent au cinéma

Les films d’horreur qui déboulent au cinéma

Avec Halloween qui pointe le bout de son nez, comme chaque année, les petites ou grosses production de films d’horreur refont surface. Voilà un tour d’horizon des films que j’irai voir à coup sûr…

Paranormal Activity 4 : sortie le 31 octobre

Henderson, une banlieue tranquille quelque part dans le Nevada. Alex, 15 ans, et Wyatt, 6 ans, mènent une existence sans histoire auprès de leurs parents jusqu’au jour où une jeune femme et son fils emménagent dans la maison d’en face. À la suite de l’hospitalisation soudaine de la première, le gamin, Robbie, est recueilli par la famille d’Alex. L’adolescente ne met pas un long moment avant d’associer l’enfant aux phénomènes étranges qui surviennent depuis peu dans la maison.

[Mon avis] Une franchise qui se laisse regarder. J’avais été agréablement surpris par le #3 et l’histoire avec ce gosse attise ma curiosité.

 

Sinister : sortie le 7 novembre 2012

Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

[Mon avis] Aucune à priori sur ce film, enfin j’ai toujours quelques doutes je dois bien l’avouer. Cependant, la trame de l’histoire à l’air intéressante. Reste à voir comment ils vont travailler tout ça pour en faire un bon film de genre.

 

Silent Hill Revelation : sortie le 28 novembre 2012

Depuis des années, Heather Mason et son père n’ont jamais cessé de fuir, échappant à chaque fois de justesse aux mystérieuses forces qui les pourchassent. Arrivée à la veille de ses 18 ans, en proie à de terrifiants cauchemars, Heather doit faire face à la disparition soudaine de son père. Elle va découvrir qu’elle n’est pas celle qu’elle croyait être. Cette révélation va la plonger au plus profond de l’univers démoniaque qui semble vouloir la piéger à Silent Hill pour toujours…

[Mon avis] J’étais vraiment intrigué lorsque je suis allé voir le premier volet de Silent Hill. J’avais peur que les scénaristes déforment totalement ce qui fait l’essence même de la licence : la Peur avec un grand « P ». Christophe Gans (réalisateur du premier opus) avait plutôt bien relevé le défi.

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *