[Preview] Final Fantasy XIII-2

[Preview] Final Fantasy XIII-2

Un peu moins de deux ans après la sortie de Final Fantasy XIII qui avait soufflé le chaud et le froid du côté des amateurs de la licence, Square Enix remet le couvert avec un épisode nommé tout simplement XIII-2, tout un programme ! Sortie prévue le 2 février prochain, une démo jouable est disponible sur le PlayStation Store. Après avoir passé 3 heures dessus, verdict tout à fait subjectif…

Si Final Fantasy XIII était un épisode qui sortait des sentiers battus car trop linéaire, avec une phase d’exploration réduite comme peau de chagrin, FF XIII-2 s’annonce sur le papier nettement plus ouvert. Même si on sera probablement loin de la liberté totale offerte dans les premiers opus de la série, le nouvel épisode de Square Enix devrait retrouver le plébiscite du plus grand nombre comptant les fans de la première heure.

Impossible de vraiment pouvoir juger des atouts et des inconvénients d’un RPG sur une démo jouable cependant, l’éditeur japonais nous donne l’occasion de tester le gameplay et les multiples menus avant la sortie officielle du jeu.

Après n’avoir joué que quelques petites heures, juste le temps de terminer le parcours proposé, j’ai tout de même quelques coups de cœur mais aussi quelques éléments plus négatifs que je vais essayer de vous faire partager.

L’aventure commence à Cocoon, dans les ruines de Bresha. Noel et Serah (petite sœur de Lightning) s’y retrouvent télé-transportés.Très vite, le joueur peut se faire la main sur un premier combat et ainsi constater qu’à ce stade, rien n’a fondamentalement changé, on parle toujours d’attaquant, de ravageur, de soigneur, de tacticien.

Ce n’est pas nouveau, le jeu joue à fond la carte de la stratégie. A vous les fins limiers de faire fonctionner vos méninges pour trouver les meilleures combinaisons possibles lors des combats.

Pas d’inquiétude ! La démo est bourrée de tutoriaux simples qui permettront aux plus novices de ne pas être totalement noyés dans les menus.

Concernant l’histoire, il est difficile de juger sur une démo, même si hors contexte, on connait déjà beaucoup d’éléments sur l’aventure.

Au niveau de la maniabilité, rien à dire, les déplacements des personnages sont fluides, on saute, on donne des coups d’épée et on manie la caméra avec le stick droit. La navigation dans les menus en combat est bien pensée, comme d’habitude.

Le combat contre le géant Atlas est le challenge principal de la démo. Ayant voulu le défier sans utiliser la machine, je n’ai pas fait un pli. Certains joueurs, extrêmement patients, y sont parvenus après un combat de 14 heures

A noter que si vous le souhaitez, il vous faudra résoudre quelques quêtes comme éliminer un Cie’th dans un tunnel.

 

Et les nouveautés dans tout ça ?

A la fin de combats, votre adversaire (essentiellement des monstres) pourra apparaître sous forme de cristal et deviendra en quelque sorte votre familier. Vous pourrez ainsi l’ajouter aux côtés de Noel et Serah. Ainsi, en plus des personnages jouables, un monstre sera en soutien. Vous pourrez en ajouter 2 en options et lors des changements de stratégie en combats, le monstres correspondant à la stratégie choisie viendra vous épauler. Il faut savoir que chaque monstre pourra augmenter de niveaux à travers le cristarium en échange de quelques menus objets. Chacun dispose de ses propres caractéristiques et le réel intérêt résidera de sacrifier un monstre en le fusionnant à un autre afin qu’il bénéficie des caractéristiques du familier sacrifié.

A la fin de chaque combat, récoltez des gils. Multipliez les combats et faites grossir votre compte en banque !

Mog, votre plus fidèle compagnon : à proximité d’ennemi, votre Mog déclenchera un cercle qui pourra être de différentes couleurs selon votre envie du moment. Un cercle vert vous confèrera la possibilité de lancer la première attaque par exemple. Si vous souhaitez éviter le combat, sortez du cercle le plus vite possible.

En plein combat contre le boss, des « cinematic action » font leur apparition, il s’agit en réalité de Quick Time Event : il vous faudra appuyer au bon moment sur le bon bouton pour esquiver les coups dévastateurs de votre ennemi ou lui infliger des dégâts. L’utilisation de ces cinematic action est mesurée et bien intégrée dans les cinématiques.

Autre nouveauté, l’apparition de « live trigger« , la possibilité de choisir entre plusieurs décisions. Je ne sais absolument pas si cela aura un quelconque intérêt dans la version finale puisque sur cette démo, après nous avoir demandé de choisir si on souhaite utiliser la machine pour affaiblir Atlas ou aller au combat tête baissée, les quatres choix n’ont pas l’air de débloquer de suites différentes.

 

Après 3 heures de jeu sur la démo, je suis assez divisé sur le potentiel de ce FF XIII-2Impossible de se faire une opinion sur une démo où on navigue sur une seule carte, je préfère vous laisser découvrir ce qui m’a plu ou déplu ci-dessous.


(++) Ce que j’ai apprécié :

  • L’arrivée des monstres en tant que soutien et la possibilité de les faire évoluer en les croisant entre eux
  • La qualité graphique et le character design des persos (cependant, les monstres sont quelques fois un peu étranges… mais nous en avons pris l’habitude dans les FF). On est loin de Clad et de Barrett dans FFVII bien qu’ils avaient eux aussi de belles têtes quoique quelques peu « texturée » ^^
  • La possibilité d’éviter les combats en ne touchant pas les monstres
  • Amasser des gils après chaque combat pour se faire un petit trésor de guerre et acheter des joujoux
  • Les phases de résolution d’anomalies où on doit suivre un chemin précis pour ramasser tous les cristaux
  • Les stratégies à mettre en œuvre pour avancer au mieux dans le jeu (choisir le monstre adapté à la situation, définir les compétences de nos héros, etc.)
  • La possibilité d’avoir accès à une partie d’une carte du jeu, de pouvoir farfouiller dans les menus (assez intuitifs d’ailleurs)


(+-) L’espoir fait vivre, ce que les images post-démo nous dévoilent :

  • Des combats rythmés intégrant du QTE
  • Le retour du gold Saucer ? Quels bons souvenirs ces courses de chocobo !
  • Des techniques et des combos assez sympathiques
  • Le retour des phases d’exploration pour résoudre une quantité astronomiques de quêtes


() Ce qui me laisse perplexe :

  • La bande son qui fait un peu musique d’ascenseur
  • Le système de cristarium un peu fouilli
  • Le côté « stick and loot » des combats : spammer la touche « auto-attaque », où est le challenge ? Avec un Cait sith en soutien qui soigne, c’est sympa mais cela rend les combats monotones, je me suis surpris à spammer ma touche croix sans regarder l’écran en faisant un tour sur Twitter…

Il n’est pas certain que je me rue sur ce nouvel opus en Day 1 bien que je lorgne sur ce titre depuis maintenant de longs mois… J’espère retrouver les joies d’antan lorsque j’explorerai de plus près ce nouvel opus. Il y a du bon et du moins bon dans cette démo mais cela ne reste qu’une démo, encore une fois il est impossible de se faire une opinion objective sur un RPG du calibre de Final Fantasy en 3 petites heures de jeu.

Share This

About the author

Editeur du blog de jeux vidéo et cinéma Seyth.com, je partage mes avis sans langue de bois sur cet espace. N'attendez-plus et rejoignez-moi sur Twitter

View all articles by Seyth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *